Nous avons procédé sans crainte à un inventaire moral approfondi de nous-mêmes

 

Nous avons dressé la liste de toutes les personnes que nous avions lésées et pleinement consenti à réparer nos torts envers chacune d’elles

 

Nous avons réparé nos torts directement envers ces personnes dans la mesure du possible, sauf lorsqu’en ce faisant nous pouvions leur nuire ou nuire à d’autres
Nous avons poursuivi notre inventaire personnel et promptement admis nos torts dès que nous nous en sommes aperçus
  • La peur de faire sa quatrième étape
    • Culpabilité ➞ Avant même de faire cette étape, nous savons que ce que nous trouverons ne sera pas reluisant
    • Blessure anticipée de l’ego
    • Commencer par les ressentiments
    • Aboutir sur nos fautes ➞ dresser la liste de toutes les personnes que nous avions lésées
  • Le consentement à réparer – 8ième Étape
    • Une décision éclairée
      • Effets de l’environnement AA
      • Effets des 5ième, 6ième, 7ième et 10ième étapes
      • Encouragements des promesses (texte d’encouragement et non une partie du programme)
    • Écueils à éviter
      • Précipitation
      • Le substitut de l’amende honorable (les simples excuses peuvent être suffisantes dans certains cas)
  • Les réparations – 9ième Étape
    • Réparations directes envers ces personnes
    • L’erreur de commencer par soi
    • Réparations impossibles
      • dans la mesure du possible
      • eur nuire ou nuire à d’autres
      • nuire à son propre rétablissement – l’objectif c’est d’être bien dans sa peau
    • Réparations indirectes ➞ modifier son comportement envers tous les autres
  • Envisager la vie d’une façon différente
    • S’intéresser à nos semblables
    • N’être plus tourné exclusivement vers nous-mêmes
    • Occuper sa vraie place ➞ un parmi les autres
    • Sens de l’humilité véritable ➞ l’anonymat comme base spirituelle

Bien qu’il soit important de réparer nos torts, il demeure tout aussi nécessaire, dans l’examen de nos relations personnelles, de dégager dans les moindres détail tout renseignement sur notre façon d’être et sur nos difficultés les plus profondes. Puisque la mauvaise qualité de nos relations avec les autres a presque toujours été la cause immédiate de nos malheurs, y compris notre alcoolisme, c’est sans contredit ce champ d’examen qui devrait nous fournir les résultats les plus précieux et les plus satisfaisants.

Les 12 Étapes et les 12 Traditions, p. 90

Si nous sommes sérieux et appliqués dans les efforts que demande cette phase de notre évolution, nous serons étonnés des résultats, même après n’avoir parcouru que la moitié du chemin.

  1. Nous connaîtrons une nouvelle liberté et un nouveau bonheur.
  2. Nous ne regretterons pas plus le passé que nous ne voudrons l’oublier.
  3. Nous comprendrons le sens du mot sérénité et nous connaîtrons la paix.
  4. Si profonde qu’ait été notre déchéance, nous verrons comment notre expérience peut profiter aux autres.
  5. Nous perdrons le sentiment d’être inutiles et cesserons de nous apitoyer sur notre sort.
  6. Mettant nos propres intérêts de côté, nous nous intéresserons davantage à nos semblables.
  7. Nous ne serons plus tournés exclusivement vers nous-mêmes.
  8. Désormais nous envisagerons la vie d’une façon différente.
  9. La crainte des gens et [la crainte] de l’insécurité financière [disparaîtront].
  10. Notre intuition nous dictera notre conduite dans des situations qui, auparavant, nous déroutaient
  11. Soudain, nous constaterons que Dieu fait pour nous ce que nous ne pouvions pas faire pour nous-mêmes.

Les Alcooliques Anonymes, pp. 94-95

Nous sommes entré dans le monde de l’Esprit. Notre prochaine tâche est de grandir en compréhension et en efficacité. Cela ne se fait pas en un jour, mais doit durer toute la vie. Nous devons toujours être vigilant pour éviter l’égoïsme, la malhonnêteté, le ressentiment et la peur. Lorsque ces tendances veulent se manifester, nous demandons à Dieu de nous en délivrer tout de suite. […] L’amour et la tolérance envers les autres, voilà notre code.

Les Alcooliques Anonymes, p. 95